Comment fonctionne le crédit renouvelable ?

Le credit renouvelable est intéressant, mais peut donner lieu à des abus. Pourquoi ? Le principe est de mettre à votre disposition un crédit que vous pourrez reconstituer et utiliser à votre guise. Et à chaque fois que votre compte présente des débits, il est immédiatement crédité au moment où vous remboursez. Pour mieux vous expliquer son fonctionnement, voici les points clés à comprendre.

Les principes du crédit renouvelable

Lorsque vous souscrivez à ce type de crédit, l’organisme prêteur met à votre disposition la somme d’argent que vous avez demandé et qui a été acceptée du fait de votre solvabilité. Vous pouvez l’utiliser en partie ou en totalité, à votre guise, peu importe vos achats. Cependant, vous ne devez pas excéder le montant maximum qui vous est autorisé. Dès lors que vous remboursez, votre crédit se reconstitue automatiquement.

Les intérêts sur votre prêt ne sont tirés que sur le montant de votre emprunt. À chaque échéance du remboursement, vous devez verser une somme minimale pour régler votre dette. Par ailleurs, après acceptation de votre crédit, une carte de crédit accepté par tous les DAB vous est remise.

Les durées d’engagement et de remboursement

La durée d’engagement sur un crédit renouvelable est de 12 mois. Tous les ans, elle peut être prolongée. La reconduction de votre contrat doit comprendre des procédures préalables, réalisées par l’organisme prêteur : consultation annuelle des incidents de paiement et vérification trisannuelle de votre solvabilité.

crédit renouvelable

3 mois avant l’échéance de votre souscription, les conditions de cette reconduction et le mode de remboursement des montants restants que vous devez à l’organisme prêteur doivent vous être avisés par ce dernier. Un délai de 20 jours vous est accordé pour les accepter avant qu’ils ne soient appliqués. Si vous vous y opposez, vous remboursez la somme en réserve qui est due selon les conditions initiales.

Concernant la durée de remboursement du crédit, elle est fixée par la loi Lagarde :

  • Vous avez 36 mois de délai de remboursement si le montant en réserve est en dessous de 3000 €.
  • Vous avez 5 ans de délai de remboursement si la somme restante due est au-dessus de 3000 €.

fr ch be ca